Archives dans janvier 2019

Changement carte grise

Depuis quelques temps, le changement carte grise a suscité une certaine curiosité chez tout le monde, il est devenu le certificat d’immatriculation. Pour rappel, son rôle est d’identifier le conducteur ainsi que son véhicule, d’une manière à ce que les forces de l’ordre puissent travailler plus rapidement pendant leurs interventions.

L’ancienne carte grise devient le certificat d’immatriculation. Depuis maintenant 11 ans, c’est-à-dire en 2004, le changement de la dénomination de la carte grise s’est vu modifiée en certificat d’immatriculation. Ce nom est aujourd’hui utilisé dans toute la circulation européenne, la France est donc bien aux normes.

Le principal changement carte grise et qui saute immédiatement aux yeux se situe au niveau de sa taille, elle intègre désormais un troisième volet qui contient des informations supplémentaires qui serviront à aider la police des frontières avec les barrières des langues.

En effet, ces informations sont listées grâce à des repères communs en Europe, le repère C1 mentionne donc le nom du propriétaire de la voiture ou du véhicule, autant sur une carte française, que sur une carte espagnole ou allemande.

Un des véritables grands changements sur cette carte réside dans le fait qu’elle soit plus sûre car la méthode d’impression a changé. Il n’y a donc plus de place pour les vols et les documents falsifiés.

J’achète un véhicule d’occasion déjà immatriculé dans le nouveau système d’immatriculation SIV, dois-je garder l’identifiant territorial du précédent propriétaire ?

Oui, en cas de rachat d’un véhicule d’occasion, vous pouvez, selon votre souhait, conserver la référence locale (numéro de département et région associée) apposée par l’ancien propriétaire ou en choisir une autre.

Le numéro de département peut en fait être changé à tout moment par le propriétaire en modifiant simplement le jeu de plaques. Seul le numéro d’immatriculation est associé à vie au véhicule.